Rechercher
  • esscampussenart

Mon expérience dans la MJC Le Plessis-Trévise



Les Maisons des Jeunes et de la Culture (MJC) sont des associations d’Education Populaire qui travaillent à l’émancipation individuelle et collective de tous, cette intention est soutenue par des valeurs qui pour moi étudiante étrangère, venant du Mexique qui a grandi dans un pays où il n’y a pas assez de structures pour les jeunes, une MJC n’est pas un espace, un lieu, un tiers lieu familier.


Pour moi c’est impressionnant, trouver des associations dans ta ville comme les MJC où il y a des ateliers qui permettent un « champ des possibles » comme exemple : un atelier de radio qui donne la parole à chacun, qui permet de se raconter et faire ensemble , un atelier d’arts plastiques qui initie et qui donne la possibilité d’apprendre, un atelier de dessin BD pour raconter une histoire, pour comprendre le graphisme, tous ces ateliers sont ouverts à tous et non à une élite comme au Mexique où vous devrez dépenser beaucoup d’argent pour y participer.


J’ai eu l’opportunité de participer comme invité à l’atelier radio de la nouvelle MJC du Plessis-Trévise. J’ai raconté comment une jeune femme Mexicaine de 28 ans a choisi d’étudier en France, sur un campus universitaire et dans une formation dédiée à l’ESS : une licence professionnelle en économie Sociale et Solidaire, mais pour moi le plus intéressant n’était pas de raconter seulement mon parcours, mais d’interagir et de participer avec d’autres à cet atelier radio !


C’est une première pour moi ! Voir comment tu dois connecter la table de mixage, les micros, comment tu dois suivre un script pour faire une belle émission, c’est magnifique !

L’accueil de tous dans ce lieu où chacun peut participer à des ateliers ludiques et pourtant si apprenants, où ces temps s’organisent après avoir terminé tes temps du collège ou lycée, ou universitaire ou de travail, c’est exceptionnel ! Tu rencontres d’autres personnes, tu fabriques avec eux et tu échanges et tu peux te donner l’ambition de participer à un projet innovant.


Au regard de ce que je viens de vous écrire, je me demandais et si plus jeune j’avais pu avoir dans mon environnement une MJC, je suis sûre que j’aurais participé à toutes les activités qui en plus d’être ludiques, m’auraient permis de rencontrer des personnes et de m’ouvrir aux diversités et aux différences.


Je voudrai pour finir, vous incitez à explorer votre ville avec des yeux de voyageur, car avec ces yeux vous pourrez trouver ces lieux que l’on ne remarque pas avec les yeux de « l’habitude » !



5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout